Rechercher
  • oliviermazuel

L'IA pour tous

A l’issue de multiples échanges, partages, débats autour du métier des Data & IA, je vois arriver une tendance qui peut potentiellement être préjudiciable pour notre beau métier et que je peux résumer à partir de 3 verbatims :

La Data, un énorme capharnaüm où on a du mal à s’y retrouver.

La Data, plein de promesses et je ne vois toujours pas où se situe le ROI pour mon business

La Data, c’est une boite noire et je n’y comprends pas grand-chose au final

En clair, un décalage entre une sur-promesse et des cas d’usages pas toujours pertinents. Un décalage entre investissements et ROI. En creux, une légère déception au regard du bruit autour de ces sujets alors que la période actuelle met en lumière l’importance accrue de la maitrise de l’IA & Data pour assurer la transformation digitale.

Je coupe tout net et vous donne ma position : OUI, la valorisation des Data est STRATEGIQUE et FONDAMENTALEMENT corrélée à la bonne santé de votre business et, en revanche, OUI je pense que beaucoup de sujets sont abordés de manière inefficace, inopérantes, sans vision stratégique, sans partage.

On peut rappeler les fondamentaux qui permettent d’optimiser largement la réussite d’un projet, et qui sont rarement actifs simultanément dans les organisations :

1. Partir d’un besoin métier, pas d’une solution

2. Donner un maximum de transversalité au projet

3. Penser en amont à la scalabilité du projet et à son Business Model

4. Mettre en place un triumvirat inséparable tout au long du projet : Métier/Datascientist/IT

5. Identifier un sponsor au niveau ComEx

6. Engager des ressources en datascience en fonction de besoins précis identifiés

Ces fondamentaux, maintes fois établis, ne suffisent hélas pas pour qu’une entreprise prenne la voie royale et devienne Data Driven. La clef de voute d’une belle démarche repose aussi et surtout sur une sensibilisation et une formation du plus grand nombre au sein d’une entreprise. C’est une culture généralisée et infusée de cette expertise qui doit porter son succès sur l’ensemble des projets. Il est établi aujourd’hui qu’aucun métier et secteur d’activité au sein des entreprises n’échapperont à la chaîne de valeur qu’elle génère (… excepté la création… et encore) : Tendance, innovation produit, service, pricing, supply chain, Digital, CRM, …). Il est établi aussi qu’un projet en IA, c’est 3 à 4 métiers impliqués en entreprise. Il est donc indispensable d’acculturer les collaborateurs à l’usage des bonnes pratiques de ce nouveau paradigme, avec une gradation maitrisée en fonction des besoins et des capacités de chacun.

Pourquoi cette volonté d’éduquer ? Pour réconcilier au plus vite les entreprises nativement Data Driven et celles qui restent sur le quai pour de mauvaises raisons, corrigeables assez facilement. Les entreprises seront toujours confrontées à des problèmes d’accès et de qualités des datas, d’inadéquation des ressources, de débats internes… mais le point névralgique se situe bien souvent au-delà de ces blocages : il s’agit d’un enjeu de culture générale de ce nouveau terrain de jeu et d’un nouveau mode de pensée et de réflexion. Il est fondamental d’inculquer les fondamentaux et que les parties prenantes sur un projet parlent le même langage, aient les mêmes règles de décodage d’un projet.

Les futurs gagnants sont ceux qui auront appris à se former et à inculquer la culture data, du sol au plafond. La notion de décrochage sera brutale sur les toutes prochaines années si on n’en repense pas la manière d’appréhender la data. Ce n’est pas un métier, c’est une philosophie de penser qui doit décloisonner et traverser horizontalement l’entreprise.

Il faut éviter que le buzzword autour de l’intelligence artificielle en fasse un sujet tabou, engendre de la crainte et reste au stade de la boite noire.

C’est un formidable outil de de transversalité, d’universalité et de rapprochement sur un sujet ludique, aux multiples champs d’application.

Et la meilleure façon de l’intégrer est de la comprendre, de s’y frotter, de la dompter et de décrypter ce nouvel alphabet pour le plus grand nombre.

La réussite de l’intégration de cette expertise dans l’entreprise passe par un besoin de curiosité, d’échange et de confrontation d’expériences.

Les experts sur ces sujets ont pour rôle de produire et délivrer … mais aussi leur fonction doit servir à faire de la maïeutique auprès des novices, de la vulgarisation. Ils doivent développer leurs fameux soft skills. Il faut éviter les DataLabs vivant en vase clos, isolés et satellisés. C’est un challenge crucial pour que l’IA atterrisse en douceur dans le monde professionnel et plus globalement dans la vie de tous les jours. C’est aussi la meilleure façon d’armer le salarié et le citoyen sur les sujets d’éthiques engendrés naturellement par ce nouvel écosystème.

Soyez curieux, formez-vous et adoptez une IA Attitude a minima ! C’est ce qui permettra d’apporter de la clarté et de la réussite.

Démocratisons l’IA et militons pour une IA POUR TOUS

0 vue

Nous contacter

+(33) 6 70 27 14 79

+(33) 6 11 02 42 05

Adresse

178 boulevard Hausmann 75008 PARIS

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

© 2023 par Optimo Conseil. Créé avec Wix.com